«

»

Avr 07 2016

Les parcours éducatifs alternatifs, c’est pour qui ?

Les parcours éducatifs alternatifs, c’est pour qui ?

Publié le 01 avril 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Les jeunes âgés de 18 à 25  ans, sans diplôme et sans qualification professionnelle, qui ont eu une scolarité difficile et qui souhaitent reprendre une formation peuvent bénéficier de dispositifs éducatifs alternatifs.

École de la 2e chance (E2C)

L’école de la 2e chance délivre un enseignement de base dans le cadre d’un parcours de formation personnalisé en tenant compte des problèmes personnels du jeune.

L’inscription se fait tout au long de l’année.

Le parcours de formation associe :

  • acquisition (ou mise à niveau) du socle de compétences de base (s’exprimer en français, lire, compter, raisonner et utiliser l’outil informatique) ;
  • acquisition de compétences sociales permettant l’insertion dans de bonnes conditions dans la vie professionnelle et citoyenne ;
  • formation en entreprises, sous forme de stages de détermination, de développement ou de validation d’un projet professionnel individuel.

Les enseignements sont gratuits.

Établissement public d’insertion de la Défense (Epide)

Les centres Epide s’adressent à tout jeune en grande difficulté d’insertion sociale et professionnelle. Ils offrent une formation générale et spécialisée, un parcours civique ainsi qu’un accompagnement individuel vers l’insertion professionnelle.

L’inscription en Epide exige d’être à jour avec la Journée défense et citoyenneté (JDC). Elle peut être effectuée directement sur le site internet de l’Epide ou par l’intermédiaire d’une mission locale.

Le jeune s’engageant dans un parcours Epide signe un contrat de volontariat pour l’insertion. Ce contrat n’est pas un contrat de travail.