«

»

Mai 10 2016

Financement participatif : le point sur ce moyen alternatif de financement de projet

Financement participatif : le point sur ce moyen alternatif de financement de projet

Publié le 29 avril 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

L’Institut national de la consommation (INC) publie une fiche pratique qui fait le point sur le financement participatif : réglementation, rôle des plateformes, risques encourus et conseils au consommateur investisseur.

Le financement participatif (crowdfunding) est une solution alternative à l’offre bancaire traditionnelle qui repose sur l’idée de collecter des fonds sur internet auprès d’un grand nombre de personnes. Il est utilisé notamment pour financer des projets artistiques (cinéma, musique, etc.), solidaires, de développement durable ou encore par exemple d’agriculture alternative. L’utilisation d’internet a facilité le procédé et contribué à son succès.

Pour recueillir des fonds, les porteurs de projets peuvent utiliser 3 types de plateformes :

  • de dons ;
  • de prêts ;
  • ou d’investissement en actions ou en obligations.

La fiche rappelle également la réglementation qui encadre aussi bien les conditions de prêt que le fonctionnement des différentes plateformes.

Et enfin, l’INC donne un certain nombre de conseils destinés aux consommateurs qui souhaitent se lancer dans ce type de projet.